À l’ère où un grand nombre de consommateurs font leurs courses sur Internet, les sites de e-commerce ont de plus en plus la côte. Prestashop figure parmi les logiciels vous permettant de lancer votre boutique en ligne. Au-delà d’une simple boutique, faire évoluer votre business repose toutefois sur la performance de votre Prestashop.

Effectuer un diagnostic de performance

Le diagnostic est nécessaire avant d’entreprendre une quelconque démarche visant à booster votre Prestashop. Il a pour objectif d’évaluer la performance du site, à savoir la vitesse de chargement. En effet, il est connu que les internautes restent rarement sur les pages qui mettent du temps à se charger. La durée d’attente est évaluée à 3 secondes, au bout desquelles vous risquez de perdre un client potentiel.

Suivant le diagnostic, vous pourrez élaborer une stratégie visant à améliorer les performances de votre boutique en ligne. Certains outils tels que Prestashop Metrics (un outil intégré), GtMetrix et Page Speed Insight peuvent d’ailleurs vous fournir des solutions en plus d’une simple évaluation.

temps chargement site

Travailler la vitesse de chargement

Comme mentionné précédemment, la vitesse de chargement est une base du succès d’une boutique en ligne. Pour ce faire, il existe différentes stratégies permettant d’optimiser la durée de chargement de votre Prestashop. Le principe consiste généralement à modifier certains paramètres, notamment les fonctionnalités de base ou les réglages par défaut. Ces derniers doivent être réglés de façon à réduire le nombre d’éléments à afficher afin de gagner du temps. Ces modifications incluent Smarty, dont le principe consiste à éviter la recompilation des fichiers en production.

Il est également recommandé d’activer la règle des 3C (compresser, combiner, mettre en cache). En compressant et en fusionnant les fichiers javascript, CSS et les codes HTML, ce réglage permet de réduire le temps de chargement. Outre les réglages, la vitesse de chargement peut être optimisée grâce à :

– Un choix de thème léger : Comme vous devez le savoir, les éléments volumineux mettront du temps à se charger.

– L’utilisation des serveurs média ou CDN : Le principe consiste ainsi à télécharger les contenus multimédias depuis un serveur externe, autre que celui utilisé par votre Prestashop.

– La réduction de la taille des images afin d’optimiser leur poids : L’objectif reste d’avoir des images de qualité, mais avec un poids réduit. Pour ce faire, vous pouvez recourir aux outils tels que convertimage, PunyPNG, tinypng, etc.

Optimiser le serveur

Le serveur est la plateforme sur laquelle votre boutique en ligne est hébergée. Son fonctionnement repose donc sur la performance de celui-ci. Pour créer votre boutique en ligne, vous avez le choix entre un serveur mutualisé et un serveur dédié. Si vous souhaitez booster les performances de votre Prestashop, il est plutôt recommandé d’opter pour la seconde option. En effet, un serveur mutualisé aura tendance à être saturé, ce qui a pour effet de ralentir le temps de chargement de votre site de e-commerce.

Il existe toutefois des serveurs mutualisés haut de gamme, offrant des performances assez intéressantes. De son côté, le serveur dédié est uniquement consacré à votre activité. Pour le gérer, vous aurez cependant besoin de l’aide d’un professionnel.

SEO

Travailler le référencement du site

Comme n’importe quel autre site web, la visibilité d’une boutique en ligne repose sur les techniques de référencement. Pour ce faire, il est donc conseillé de miser sur :

– Les bons mots clés : Utiliser un contenu globalisé fera fondre votre boutique dans la masse, tandis que les mots clés ciblés permettent de remonter dans les résultats de recherche. Pour faire votre choix, privilégiez les combinaisons de 2 à 3 mots clés. Ils peuvent vous être fournis par un générateur de mots clés ou un compte Google Adwords.

– L’utilisation des images et des balises AL : Les images sont considérées comme des contenus pertinents, sachant qu’ils sont souvent les éléments qui attirent en premier lieu les internautes. Veillez cependant à renommer vos contenus multimédias avec des mots clés et à les associer à une balise ALT. Cela a pour objectif de faciliter leur reconnaissance par les moteurs de recherche.

– L’optimisation du catalogue de produit : Le catalogue produit doit contenir un texte et une image. Pour mieux référencer votre Prestashop, optez pour un texte de 50 à 150 mots en utilisant des phrases courtes et non dupliquées. Le paragraphe aura pour objectif de donner les informations concernant le produit. Insérez-le ensuite en haut de la page. Vous pouvez également découvrir la checklist e-commerce pour prestashop afin d’améliorer votre site. Outre le catalogue de produit, la page d’accueil devra également être optimisée, sachant qu’il s’agit de la vitrine de votre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *